Mots-clefs

, , ,

Bonjour,

J’espère que vous allez bien.

Comme c’est bon d’être en vacances !

Habituellement je me lève tôt, je range, je prends mon petit déjeuner et je pars à l’aquagym à Narbonne Plage. Grâce à cette activité, j’ai l’impression d’avoir commencer les vacances depuis début juillet. Mais la route n’est pas agréable du tout à cause des fadas en voiture qui veulent doubler à tout prix. J’ai failli avoir par deux fois un accident.

On reçoit pas mal d’amis, je me retrouve donc en cuisine.

Et puis l’après midi, je fais la sieste, quel bonheur.

C’est bon de se laisser vivre.

On prend plaisir aussi à visiter la région. J’ai particulièrement apprécié de revenir à Perpignan où j’ai fait une partie de mes études. C’est dans cette ville que se trouve la plus gourmande des rues, j’ai nommé la rue René Paratilla.

Vous trouverez des épiceries remplies d’épices, de charcuteries, de morue et bien d’autres bonnes choses. C’est là que j’ai pu acheter mon pimenton et de la crème de vinaigre de Banuyls. Au départ, je cherchais de la crème de vinaigre balsamique mais je n’ai pas résisté à un produit de la région.

Je n’ai eu aucun regret, comme c’est bon.

Alors je vous propose une deuxième recette de carpaccio de bœuf plus aboutie et sublimée par cette crème de Banuyls.

La recette est très simple. Préparer votre carpaccio de bœuf comme vous le faites habituellement.

Si vous n’en avez jamais fait, ma recette est ICI. J’aime le présenter à l’assiette.

C’est la suite qui change tout.

Déposer délicatement des pousses de roquette sur le carpaccio.

Ajouter quelques tomates coupées. Assaisonner la salade d’un filet d’huile d’olive et de gouttes savamment disposées de vinaigre de crème de Banyuls. Pas de sel, pas de poivre sur la salade, la viande l’est suffisamment.

Déguster, vous verrez c’est un régal. Le petit plus, manger un morceau de viande où une goutte de crème sera tombée dessus. On n’est pas loin de la perfection.

Je vous souhaite une bonne soirée, je retourne à mes vacances.