Mots-clefs

, , , , , , ,

Bonjour,

Enfin le mois de mai pointe son nez. Il ne manque plus que la chaleur, on se gèle aujourd’hui.

Comme chaque année, je m’interdis de publier tant que la déclaration d’impôt n’est pas faite. Chacun se motive comme il peut !

Je reviens pour vous parler de vin, toujours à moins de 10 euros, toujours acheté chez mon caviste.

C’est un vin de pays rouge qui est produit en agriculture biologique sur le terroir de Boutenac au domaine de l’Olivette qui fait partie du château de Caraguilhes. Il se compose de 50 %de syrah, de 25 % de merlot et 25 % de grenache.

Même si je ne suis pas adepte du merlot (qui est un cépage souvent astringent en Languedoc), ce vin de pays a retenu mon attention. D’une belle couleur rouge foncée, ce sont bel et bien les qualités de la syrah et du grenache que l’on retrouve. Il y a une belle concentration dans les arômes : on est sur les fruits rouges avec une pointe de réglisse.

J’ai acheté cette bouteille chez mon caviste Vie d’Oc au prix de 6,95 euros. C’est très raisonnable pour un vin qui accompagnera merveilleusement une canette cuite au four ou bien un veau aux carottes.

Et pour fêter ce mois de mai, une fleur 100 % anti gaspi, une fleur de chou pet-saï.

Lorsque je mange un chou pet-saï, je garde la base et je la pose sur un verre d’eau. Des racines apparaissent en quelques jours, et la tige se met à pousser, pousser. Voilà le résultat au bout de 3 semaines.

Je vous souhaite un bon 1er mai, sans muguet mais avec du pet-saï. (Et on n’oublie pas de consommer avec Modération).