Mots-clefs

, , , , ,

galettes-pois-chiche-rougail-tomate

Bonjour,

C’est avec quelques influences Réunionnaises que je vous propose un menu détaillé pour une journée entière, toujours dans l’esprit des combinaisons alimentaires.

Mes repas de la journée se sont déroulés de la façon suivante :

  • Au réveil : eau tiède avec le jus d’1/2 citron bio
  • Petit déjeuner : smoothie fait de lait d’amande, pêches, nectarines, huile de colza (600 ml)
  • Vers 11h30 : trois abricots
  • 13H : salade de légumes cru et cuit ICI et carry de thon et salsifis
  • Vers 17H, je me suis gavée de melon, j’en suis dingue (attention à le manger seul et bien éloigné des repas)
  • 20H : salade de haricots verts, galettes de pois chiche aux bringelles et rougail façon Carole (repas végan)

L’autre jour, aux Halles de Narbonne, la fraîcheur et le prix du thon blanc ont suffi à me convaincre d’en acheter 2 tranches (1,3 Kg environ).

J’avais dans l’idée d’en faire un carry mais pour rester en combinaisons alimentaires, je l’ai accompagné pour moi de salsifis et pour le reste de la famille de riz thaï. A force de trainer sur les blogs des copines de la Réunion, l’envie de manger réunionnais me titillait. L’intérêt du salsifis c’est que c’est plutôt fade et cela accompagne parfaitement un plat riche en saveur. Et j’ai toujours une conserve de salsifis à la maison.

carry-thon-salsifis

Ingrédients (pour 6 personnes)

  • 1,2 kg de thon blanc
  • 400g de tomates émondées
  • 3 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre (3 cm)
  • 2 càc de curcuma
  • 1 càs de thym

Emincer finement, l’oignon. Le faire revenir dans un faitout en inox où vous aurez versé 3 càs d’huile d’olive. Pendant que l’oignon cuit, piler l’ail et le gingembre en salant légèrement. Je trouve que ça ramollit le gingembre. Faire une pâte.

Lorsque l’oignon est bien revenu, ajouter le mélange pilé, bien remuer, ajouter le curcuma, remuer à nouveau, ajouter le thym puis les tomates concassées. Saler et poivrer. Couvrir, mettre sur feu doux et cuire une heure. (Vous trouverez comment faire des tomates émondées et concassées ICI)

carry-thon

Pendant ce temps, laver le thon, le trier et le couper en gros cubes.

préparation-carry-thon

Ebouillanter les salsifis. Vous faites chauffer de l’eau. Verser les salsifis (préalablement égouttés et rincés) dans l’eau bouillante. Arrêter le feu, laisser les légumes quelques minutes dans l’eau puis égoutter.

Cuire le riz. Je mets dans un bol inox autant de verre de riz que d’eau. J’ai mis 4 verres de chaque. Je sale. Je fais cuire au cuit vapeur 25 minutes.

Lorsque la sauce a mijoté une bonne heure, mettre les morceaux de thon, poursuivre la cuisson 10 minutes et puis servir.

carry-thon

carry-thon

Le carry est tellement bon et parfumé qu’il accompagne bien les salsifis. Si vous souhaitez manger en combinaisons alimentaires, prenez uniquement du carry et des salsifis. Mais vous n’éprouverez pas de frustration car la sauce relève bien le plat. L’homme a accompagné le carry de salsifis et de riz, il a été agréablement surpris par le légume qui allait très bien avec le plat.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par choix, je n’impose pas ma façon de manger en combinaisons au reste de la famille. C’est pour cela que j’ai aussi servi du riz.

Pour le soir, je me suis rendue compte que ces temps ci, je ne faisais plus de galettes de pois chiche alors que c’est si bon. Je voulais faire un petit rougail tomate pour las accompagner, ça c’est fini en rougail tomate-basilic.

Galettes de pois chiche aux légumes et curry (végan, sans gluten)

galettes-pois-chiche-aubergines-végan

Ingrédients (pour 21 galettes)

Pour la pâte

  • 300 ml d’eau
  • 180 g de farine de pois chiche
  • 1 àc de curry
  • ½ càc de sel
  • 1 càs d’huile d’olive

Dans un saladier, verser tous les éléments secs. Mélanger à l’aide d’un fouet puis ajouter progressivement l’eau. Mettre la pâte à reposer 2 heures au frais.

Pour les légumes

  • 1 oignon cébette
  • 1 aubergine
  • 1 grain d’ail
  • 1 petit morceau de gingembre
  • 1 pincée de thym
  • Sel et poivre du moulin

légumes-galettes-pois-chiche

Trancher finement l’oignon, en dé les aubergines. Verser une càs d’huile d’olive dans une petite casserole en inox. Ajouter les légumes. Cuire à feu doux 5 minutes. Pendant ce temps, piler l’ail et le gingembre. Ajouter le mélange aux légumes, puis remuer 1 minute, ajouter le thym et l’assaisonnement. C’est prêt.

aubergines-galettes-pois-chiches-végan

Laisser refroidir puis mélanger à la pâte à galette.

pâte-galettes-pois-chiche-végan

Faire chauffer à feu vif une poêle à blinis (ou pas), huiler légèrement et verser dans chaque alvéole un peu de pâte. Baisser le feu, dès que la pâte est prise, retourner les crêpes. Cuire encore une minute. La crêpe se tient bien, a une jolie couleur dorée. Réservez. On recommence jusqu’à épuisement de la pâte.

galettes-pois-chiches-végan

Pour le rougail.

Hacher finement une belle tomate bien mure, 1 oignon doux, un peu de sel et 1 càs d’huile d’olive. Se rendre compte que je n’ai pas de branche d’oignon vert ni de piment frais. Alors improviser en ciselant 3 feuilles de basilic et se dire que c’est bon aussi !

Bien mélanger le tout.

 

 

galettes-pois-chiche

Servir les galettes de pois chiches avec le rougail et une salade de haricots verts.

salade-haricots-verts

 

Quelques précisions :

Les bringelles à la Réunion, ce sont les aubergines chez nous tout simplement

Le rougail (qui peut être à la réunion de tomate, de bringelles, de pistache entre autre) est une sorte de petite sauce froide que l’on sert en accompagnement des plats. Je le considère comme un condiment.

Chaque famille a une recette pour son carry, je vous propose la mienne. Soyez indulgent, je sais très bien que pour vous, c’est la votre la meilleure !