Mots-clefs

, , , , , ,

Bonjour, je me rends compte que je ne dis pas bonjour, c’est nul. Alors je vous dis bonjour !

Dans ma quête, trouver des substituts à mes plats préférés,  il y a aussi les spaghettis à la Carbonara. Là pour le coup, j’ai trouvé le légume miracle qui remplace bien les pâtes lorsqu’on souhaite manger des protéines animales : c’est le salsifis. Alléluia ! Il agrémente de nombreux plats.

Je commencerai par cette première recette : salsifis à la Carbonara.

Midi

Poireaux vinaigrette

Salsifis à la Carbonara

Soir

Salade variée

Assiette composée : haricots à la tomate, chou de Bruxelles, purée de courge

Pour l’entrée du midi, nettoyer une dizaine de petits poireaux, les mettre dans un cuit vapeur et cuire 15 minutes. Sortir les poireaux à la fin de la cuisson, les mettre sur les assiettes  (5 par assiette). Attendre que les poireaux tiédissent, mettre un filet d’huile d’olive et un filet d’huile de colza, saler et poivrer.

DSC02845

Salsifis à la Carbonara, car il n’y a pas que les spaghettis dans la vie. Ingrédients  pour 2 personnes

  • 1 boite de salsifis
  • 1 belle tranche de jambon crû coupée en petit dé
  • 1 oignon cébette coupée finement
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 càs de fromage blanc de brebis
  • Sel, poivre du moulin

Prendre une marmite et faire bouillir de l’eau.

Pendant que l’eau chauffe, égoutter les salsifis et les couper chaque salsifis en 3 tronçons.

Dans une petite poele, mettre une càs d’huile d’olive et faire revenir la cébette tranchée finement. Quand elle est bien translucide, rajouter le jambon crû. Remuer et arrêter le feu.

Dans un petit saladier, mélanger le jaune d’œuf, le fromage blanc, saler et poivrer.

Lorsque l’eau est en ébullition, plonger les salsifis quelques minutes et égoutter.

Les mettre dans le saladier, mélanger et poser dessus le mélange jambon crû et cébette.

Déguster !

Pour le soir, j’aime bien les assiettes composées (4 personnes)  (assiette végan et végétarienne)

DSC02827

Purée de courge

Ingrédients :

  • 1 oignon moyen
  • 1,2 kg de courge, soit 1 kg épluchée
  • 1 grain d’ail
  • 1 càc de thym
  • Sel, poivre du moulin

Faire revenir 1 oignon puis la courge coupée en dés à feu moyen. Lorsque l’oignon est transparent, ajouter un grain d’ail coupé en tranche fine. Saler, poivrer et mettre du thym.

Couvrir et laisser mijoter 1h.

A la fin, découvrir et laisser évaporer le jus. La purée va s’assécher.

Astuce : il est important de couvrir et de cuire à feu très doux. Le sel va permettre aux légumes de rendre leur eau et cela n’accrochera pas. Penser quand même à remuer de temps en temps. On cuisine quand même !

Haricots de Castelnaudary à la tomate

Ingrédients :

  • 250 g de haricots blancs préalablement trempés 24 heures dans de l’eau additionnée de bicarbonate
  • 1 petite boite de tomate bio
  • 1 oignon moyen
  • 2 gousses d’ail
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym

Faire revenir 1 oignon, finement coupé. Quand il est translucide, ajouter deux grains d’ail écrasés, 250 g de haricots blanc (qui ont trempé 24H dans de l’eau additionnée d’une pincée de bicarbonate) et enfin une petite boite de tomate concassée bio.

Ne pas saler (sinon les haricots resteront fermes), mettre une feuille de laurier et le thym. Couvrir d’eau (2 cm au dessus des haricots) de source.

C’est vraiment différent de cuire ses légumineuses avec de l’eau de source. C’est une de mes astuces. On sent vraiment la différence au niveau du goût (plus authentique) et au niveau de la texture des grains (plus ferme).

Cuire à feu doux une petite heure, saler et poivrer à votre convenance, c’est prêt !

Choux de Bruxelles rôtis

J’ai vaincu la phobie des choux de Bruxelles de la cantine grâce à ma marchande de légumes bio qui vient au marché de Narbonne en face l’hôpital le jeudi matin. En discutant, elle m’a dit que les choux de Bruxelles bio et qui avaient pris le froid de l’hiver avaient un goût unique et pas du tout beurk. Téméraire et prête à affronter le choux de Bruxelles, j’en ai acheté 500 g (pas trop quand même, hein, au cas où). Et là une révélation ! Même l’Homme a adoré, c’est dire. Depuis nous en mangeons régulièrement. Mon cousin Belge qui les détestait, les a goûtés à la maison lors d’une réunion de famille un peu douloureuse et là au miracle, il a aussi aimé.  Alors voici ma recette des choux de Bruxelles délicieux.

Ingrédients :

  • 500 g de choux de Bruxelles
  • 1 oignon cébette
  • 2 càs d’huile d’olive
  • Sel et poivre du moulin

Nettoyer les choux : couper la base et enlever les feuilles abimées. Emincer finement la cébette. Mettre à chauffer l’huile d’olive dans une petite sauteuse, verser la cébette puis les choux. Assaisonner, mettre le feu tout doux et couvrir. Comme d’habitude le légumes va rendre son eau et cuire lentement. Au bout de 20 minutes, c’est cuit. Si vous plantez un couteau dans un chou, la lame pénètre sans problème.

Vous pouvez maintenant dresser votre assiette, avec harmonie (pas comme sur la photo, j’avais faim et j’étais pressée).