Mots-clés

, , , , , ,


Bonjour,
Depuis plus de deux ans, je dors peu le week-end. Du coup le dimanche après-midi, c’est sieste.
Vous allez sûrement vous dire que j’avoue à demi-mot faire la fiesta toutes les fins de semaine. Et non, c’est Titi qui sort et ses parents dorment d’un œil sur la méridienne du salon en attendant qu’il rentre. Samedi soir, apparemment il est rentré vers minuit trente (pas tard donc), je lui aurais dit « Tu es déjà là mon Titi ! ». Je ne m’en souviens même pas. Je devais telle une larve dormir tout ce que je pouvais après avoir lutté contre le sommeil toute la soirée. Vers 3 heures du matin, je me suis réveillée inquiète, que faisait –il ? J’ai eu le temps d’imaginer un tas de choses.
En fait il était dans son lit le bien heureux. Ensuite impossible de dormir, la montée d’adrénaline m’a tenue réveillée un bon moment. Et comme je suis une lève tôt, encore une nuit à peu dormir.
J’envisage sérieusement de sortir le samedi soir…

Je voulais aussi vous parler d’un vin rouge, les travers de Marceau produit par Jean-Marie Rimbert propriétaire du domaine Rimbert à Berlou en Languedoc. C’est un passionné et cela se ressent dans ses produits. Ce producteur appelle ses vins par des prénoms qui me sont familiers. Un vin blanc s’appelle Agathe comme ma fille, un vin rouge s’appelle Marceau comme mon grand-père. Et le plus drôle, c’est que papi Marceau, il en avait des travers. Il a mené la vie dure à sa brigade en cuisine mais aussi à sa femme.
Si la première fois, c’est le nom de ce vin qui m’a interpelé, il est rapidement devenu par ses qualités un incontournable à la maison.
Produit en agriculture biologique ce vin se compose de carignan, syrah, cinsault et mourvèdre. Teinté d’une belle robe grenat, il propose des notes de liqueur de framboise en nez et en bouche on retrouve un bel équilibre entre rondeur, gourmandise et finesse. Tout dans le fruit, il peut se boire aussi bien jeune que vieux. Servi à 15°C il accompagnera un plateau de charcuterie, un plat mijoté à base de lapin ou bien un magret. Vous le trouverez au prix de 8,80 euros chez mon caviste Vie d’OC.
Je vous souhaite une belle semaine.

PS : bien évidemment, on déguste avec modération.