Mots-clefs

, , , , ,

Bonjour,

Il y a bien eu quelques signes : des pots de peintures que je voyais depuis ma fenêtre, des bruits de travaux, des meubles démontés qui trainaient sur la terrasse. Et puis jeudi soir en rentrant de la piscine vers 21H45, j’ai entendu des grands coups de ruban adhésif qu’on déchire pour fermer les cartons. Ce bruit là ne trompe pas.

Et là je me suis dit, les voisins vont partir, enfin.

Dix huit mois que tout un pâté de maisons les subit.

Les jours qui ont suivi ont confirmé mon impression car la valse des cartons dans le couloir a commencé.

Mon petit plaisir du matin, chantonner dans ma cour « Ca y est ils vont partir, ça y est ils vont partir » et entendre les voisins râler et me traiter de noms d’oiseaux.

Si on s’était écouté, l’ensemble des voisins auraient fait la Ola lorsqu’ils sont partis.

Moi, j’ai ouvert une bouteille de vin blanc, Les Petits Canons, un vin qui accompagne bien souvent mes apéritifs.

Ce que j’apprécie tout d’abord c’est son carton joliment coloré et l’étiquette qui a un côté vintage.

Elle me rappelle l’ambiance de mon enfance l’été à la plage. Le petit plus, la capsule vis qui facilite bien les choses. Cette gamme se décline en trois couleurs : blanc, rosé et rouge.

Je vous parle aujourd’hui du vin blanc Les Petits Canons 2016, vin de pays, 100% chardonnay produit au domaine Sarrat de Goundy et proposé au prix de 5,95 euros la bouteille chez mon caviste Vie d’Oc. Il est produit en agriculture raisonnée, se garde 1 à 2 ans et tire autour des 11,5% vol.

Ce vin blanc sec idéalement servi frais (10 à 12 degrés) propose en nez des arômes d’agrumes et de fleurs blanches. En bouche, on retrouve un bel équilibre entre fleur et fruit.

C’est un beau Chardonnay d’Occitanie, pas trop typé comme pourrait l’être un Limoux par exemple.

Un vrai vin de soif et de plaisir, tout simplement et sans prétention. J’ai d’ailleurs toujours une bouteille au frais.

Maintenant que l’on s’est tous réjoui de ce départ et que je l’ai dignement fêté, nous attendons les nouveaux locataires avec je dirais une certaine inquiétude…

Ah, j’allais oublier, lorsqu’on consomme du vin, n’oubliez pas que Modération reste votre meilleure amie 😉

 

PS : pour la 3ème fois, je refais les photos. Je suis maudite, je me rends compte cette fois ci qu’on peut distinguer mon reflet dans le verre et la bouteille. J’abandonne, je suis désespérée…