Mots-clés

,

Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous parler de vin.

J’aime le vin mais pas tout. En dessous de 9°, non. Au-delà de 16°, non.

En fait j’aime les vins tranquilles, effervescents mais pas la bière ni le cidre ni les alcools forts.

J’ai fait mes études dans le domaine du vin. Je sais conduire un tracteur, faire son entretien, participer aux vinifications et vendre le vin.

J’ai aussi enseigné l’œnologie et le marketing du vin.

Aujourd’hui, je me contente de l’apprécier avec modération.

Lorsque la semaine dernière chez mon caviste, j’ai vu une blanquette et un crémant de Limoux bio, j’en ai acheté deux bouteilles.

C’est bon, bio et le prix est raisonnable (10 euros environs).

J’aime  les viticulteurs qui produisent autrement et c’est l’occasion de les mettre en avant. DSC03050

La blanquette est limpide et cristalline. Elle a une jolie colonne de bulles. En bouche, on retrouve une belle acidité. Ses arômes vont vers les fruits blancs, la pomme et la brioche. Elle accompagnera très bien ma terrine d’espadon.

Le crémant a une très belle couleur grenadine. Il a aussi une jolie colonne de bulles. En bouche il est bien rond et ses arômes tendent vers les petits fruits rouges. C’est mon coup de cœur. Ils ne produisent que 1000 bouteilles. Il est parfait pour fêter le début du week end !

La blanquette et le crémant sont produits par Nicolas Therez, vous pouvez les retrouver ICI.

Pour une fois qu’un producteur produit en bio, il faut en parler !

C’est en 1531, dans ma région, que naissait le premier vin à bulles dans l’abbaye de Saint Hilaire, près de Limoux.

NB : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, buvez léger !!