Mots-clefs

thym

Bonjour,

Le thym cueilli le 1er mai a été séché pendant 2 semaines. Ensuite seule ou avec Agathounette, nous avons patiemment trié chaque branche de thym pour récupérer les feuilles et les fleurs de thym. La tige restait nue. Je pense utiliser ces bois de thym pour fumer un poisson, à réfléchir.

Au final, il est resté 150 grammes de feuilles et fleurs de thym. Cela nous a pris 4 heures. (Un pot du commerce contient 14 grammes de thym). J’en avais rempli au départ un sac en plastique de supermarché.

Agathounette a eu le temps de parler et me raconter plein de choses.

Elle veut un portable, a besoin de t-shirts, veut arrêter le violoncelle.

Elle a crû longtemps que les fleurs étaient des papillons, avait peur des mouches quand elle était petite (à cause de son frère, nous avons passé un été affreux à chasser les mouches car elle hurlait dès qu’elle en voyait une), elle croyait que les copines (qui avaient le nombril qui sortait) étaient anormales et que les bébés sortaient par le nombril. A 5 ans, beaucoup de choses tournaient autour du nombril chez ma fille. Maintenant ça va mieux, question nombril. Aujourd’hui, c’est le shopping qui l’obsède !

Bref, elle m’a un peu soulé mais j’ai beaucoup appris sur ma fille et son imagination. Le thym est définitivement associé aux discutions avec ma fille.

Et puis je vends un violoncelle !